Vendredi 21  (solstice à 7h04)

Départ à PM —2    Coef: 79    PM: 15h49 Concarneau    BM: 21h53 Port-Tudy

Vent: NO 4/5     24,6 milles / 7 heures — moyenne: 3,51 Nds 

7h30: je sors de la tente, un huîtrier pie niche à 15 mètres à même le rocher; odeur de guano, ça grouille d’oiseaux et de lapins. Quelqu'un dort dans la cahute. Linge en boule, vaisselle de deux jours, je soupçonne un humain de sexe mâle et célibataire. C’est un volontaire qui fait son service civil pour Bretagne Vivante. Il passe 45 jours sur place avant d‘être relevé. CAM_0641Un passionné qui nous montrera à la longue-vue les sternes en train de nicher, pour l’instant il en écrase.

À midi: riz/crème/maïs, toujours meilleur que la semoule/cajou/abricots de notre Mère Poulard, il y a quelques jours.

CAM_0645_copy

Embarquement à 14h, cap assez direct, les courants sont faibles; vent de NO 4/5, parfait pour les voiles. Durant les 3 premières heures, la fatigue de la veille nous encalmine les mitochondries, ensuite les surfs nous distraient un peu. Le PE nouveau est arrivé, il est même devant nous aujourd’hui. Sujet aux tendinites, il prend soin de faire ses étirements chaque soir et des échauffements les matins en plus de la prise quelques granules homéopathiques. Pour ma part, ça me brûle entre les omoplates dès que l'on dépasse les 6 heures de pagaie. Stainless Steel Woman ne se plaint de rien. Très vite Groix apparaît au loin. 

IMGP8164bis

À l’approche de Groix le bulletin météo peu encourageant nous fait réviser nos plans, nous bivouaquerons côte nord, la côte sud étant trop exposée pour encaisser le 7 OSO des deux prochains jours. Depuis quelques temps on remarque ce qui semble être des sacs plastiques jaunasses dérivant entre deux eaux, ce sont en fait des méduses grosses comme des lessiveuses (rhysostoma pulmo pesant jusqu’à 60 kg). IMGP8170Passé Pen Men, discussion avec un groupe de plongeurs pour trouver un coin bivouac. La côte de Groix est très verte, poissonneuse mais offre peu de plages, un poisson lune est brièvement aperçu nageant sur le flanc. 

IMGP8173Port Lay, fin de l’étape. Allez, je vous livre le scoop du jour: 19 heures qu’il n’a pas plu mais nous n’avons pas vu le soleil pour autant, il vaut mieux pour cela en conserver une photo dans son portefeuille. Pour filer la métaphore cycliste, les Alpes sont maintenant passées, plus qu'un contre la montre par équipe avant les Champs-Élysées.  Suite>